Blog
A quelle température conserver son vin ?
27 mai 2021

Quelle est la température idéale pour conserver un vin ?

Température de vieillissement et température de service : quelle est la différence, et pourquoi faut-il vraiment servir son vin à une température adaptée ?

Pour commencer, il est important de bien faire la nuance entre la température à laquelle doit être conservé un vin sur le long terme, que l’on appelle « température de vieillissement », et la température à laquelle on sert un vin, dite « température de service ». L’une et l’autre varient de plusieurs degrés pour un même vin, ainsi, une erreur ou une confusion entre les deux serait source de problèmes de conservation ou gustatifs, et beaucoup de personnes confondent encore les deux.

La température de vieillissement permet, elle, au vin, en général un grand cru, de mûrir pendant plusieurs années dans une cave à vin de vieillissement. Il y est donc entreposé pour être conservé, vieilli, et non servi directement.

La température de service, elle, est la température à laquelle un vin doit être servi pour que l’on puisse profiter au mieux de son goût, de son acidité et de ses caractéristiques, ainsi que pour l’associer au mieux à d’autres éléments, comme du vin à du chocolat par exemple. Le vin est alors entreposé dans une cave à vin de service pour être servi dans un court délai après achat. Une basse température fait ressortir son acidité et sa fraîcheur, et une forte température adoucit les tanins et relève ses arômes.

Température idéale pour les vins blancs et les bulles

Il convient donc, lorsque l’on parle de la température idéale pour conserver les vins blancs et les bulles, de distinguer service et conservation sur le long terme.

La température idéale de service pour un vin blanc moelleux ou liquoreux se situe entre 10 et 13 °C.  Les vins blancs secs plus vifs, comme l’Alsace ou le Côtes-de-Gascogne doivent être servis entre 8 et 10 °C, et les plus ronds et onctueux comme le Jura ou le Bourgogne entre 10 et 13 °C. Les bulles, crémants et champagnes, doivent être servis entre 6 et 10 °C à l’exception des très grands champagnes, qui peuvent se permettre d’être entre 10 et 13 °C.

Pour être apprécié, un vin doit donc être servi à la bonne température. C’est la raison pour laquelle a été conçue la Wine Bank Series 50 7 à double zone, qui a deux compartiments à température distincte.

La température de vieillissement idéale pour tous ces vins est de 12 °C et elle doit être constante et homogène dans toute la cave pour qu’il puisse vieillir et être conservé au mieux. La température extérieure ne doit pas interférer avec la température de la cave.

Température idéale pour les vins rouges et rosés

Tout comme les vins vus précédemment, la température de conservation idéale est de 12 °C. Elle doit respecter les mêmes précautions, puisqu’à une température allant au-delà de 14 °C, le vieillissement s’accélère, et à une température plus basse que 10 °C, le vieillissement est ralenti.

Quant à la température de service des vins rouges, elle se situe entre 10 et 20 °C selon le type de vin. Les vins légers et fruités sont servis à 11 ou 12 °C. Les vins doux, peu tanniques, comme le Beaujolais et le Banyuls sont servis entre 13 et 14 °C. Entre 15 et 16 °C, on retrouve les vins plus équilibrés comme le Bourgogne, le Rhône ou le Loire. Entre 17 et 18 °C, ce sont les vins rouges plus forts comme le Bordeaux ou le Porto. Plus haut, à 19-20 °C, ce sont des vins assez exceptionnels et rares.

Les vins rosés, eux, doivent généralement être servis entre 8 et 10 °C pour souligner au mieux leur acidité.

Pour conclure, servir et conserver son vin ne requiert pas la même température et il est très important d’y prêter attention. Aussi, qu’il soit rouge, rosé, blanc ou à bulles, sa température de service varie, mais pas celle de conservation.