Blog
Vin et sushi : comment les associer ?
21 avril 2021

Vins et sushis : recettes et associations pour les fins gourmets

Quelle est la méthode usuelle de conception d’un vin, et quelles sont ses différentes étapes de création ? Comment sont aussi composés les sushis en règle générale ?

Un vin est créé à partir de raisin, issu lui-même d’une vigne sur laquelle il pousse. Tout d’abord, l’on fait les vendanges : à la main pour les meilleurs, cela permet de trier manuellement chaque fruit. Les raisins sont ensuite triés une seconde fois dans une machine, qui élimine selon des critères bien déterminés les raisins inadéquats, après quoi ils passent dans une autre machine qu’on appelle le « fouloir », qui les écrase pour en récupérer le jus. Le moût, produit de ce processus, est ensuite déposé dans des cuves en bois, où il fermente pour créer de l’alcool.

Après 8 à 10 jours de fermentation dans ces cuves, le vin macère, et commence à prendre sa couleur (rouge ou rosé par exemple), puis est écoulé et fermenté une nouvelle fois. Les différents cépages sont ensuite assemblés, ce qui donne différents vins selon les dosages désirés par les producteurs, et cet assemblage est embouteillé avant d’être mis sur le marché. Pour conserver au mieux vos vins et maintenir leurs arômes efficacement et sur le long terme, nous vous recommandons chaudement l’utilisation d’une cave à vin Haier.

Les sushis, eux, ont une méthode de création beaucoup plus simple mais qui varie sensiblement selon les différentes recettes. En général, ils sont composés de riz vinaigré et de poisson cru ou de fruits de mer divers, mais il existe plusieurs centaines de variétés de sushis au Japon : il est donc difficile de prédire à coup sûr ce qui s’y trouve.

Comment associer correctement vins et recette de sushis ?

Traditionnellement, la boisson qui s’accorde le mieux avec les sushis est le saké, boisson commune au Japon. Cependant, en France, il est plus courant de boire du vin que du saké, et les sushis s’accordent également très bien avec cette boisson à base de raisin, à condition de trouver le type de vin qui est adapté à l’ingrédient principal du sushi dont il est question. Par exemple, avec du thon, on préfèrera du pinot noir, avec du saumon du champagne ou du mousseux, avec du fugu, on préfèrera un chenin blanc ou un pinot blanc. Ou encore, avec de la crevette, il est conseillé de l’associer à du champagne Blanc de Blancs.

Une infinité de recettes de sushis existantes

Pour cuisiner et préparer vos sushis, nous vous invitons à découvrir toute la nouvelle gamme de produits de cuisine Haier, qui vous feront vivre une expérience culinaire unique ! A présent, vous voilà bien équipé, et de nombreuses recettes de sushis s’offrent à vous, comme les sushis makis, qui comprennent du saumon, des feuilles de nori, du riz, du gingembre et des concombres, sans oublier la sauce soja et le wasabi. Plus simples à réaliser : les sushis au saumon, qui sont simplement composés de saumon, de riz et d’eau, ou encore les sushi balls qui ont une apparence toute particulière, puisqu’ils comprennent du riz thaï, des champignons noirs, des crevettes, du gingembre, de l’ail, du coriandre, de la menthe, et même des œufs. Pour terminer, les réputés sashimis de thon : du thon, du gingembre, du citron, de l’huile d’olive et de la sauce soja.

Il faut donc veiller tout particulièrement au type de vin que l’on choisit lorsque l’on savoure du sushi pour profiter au mieux du repas qui s’offre à nous. De plus, il existe une variété telle de types de sushis différents qu’il en existe pour tous les goûts : il est donc facile de mettre tout le monde d’accord !