Blog
Comment apprécier le vin français dans toute sa saveur ?
26 avril 2022

Arôme, parfum et bouquet. Comment apprécier le vin français et le déguster au mieux ?

Courte liste des vins français les plus connus pour mieux les apprécier et brève explication scientifique des différences de goût entre les vins

Sachez que la France produit plusieurs milliers de types de vins différents, et qu’il vous faudra du temps pour espérer tous les goûter ! Commencez donc par les plus connus : les Saint-Emilion ou Graves pour le vignoble bordelais, le Beaujolais, le Chablis pour le vignoble bourguignon, le Côtes de Provence, ou encore le Riesling alsacien pour plus d’exotisme !
Ce qui fait le goût d’un vin, d’un point de vue chimique, c’est le mélange et la répartition différente entre l’eau, l’alcool, les acides et les dérivés de ces acides. Concrètement, certains vins peuvent ainsi être plus amers, sucrés, ou fruités. C’est pour préserver ces éléments qu’il faut faire attention à servir le vin à sa bonne température.
Voici les conseils d’œnologues pour profiter au mieux de votre vin français !

Comment apprécier le vin au mieux ?

Chaque individu dispose de facultés olfactives différentes. Ainsi, ce qu’un individu peut percevoir ne sera pas forcément perçu par son homologue. Toutefois, il existe des méthodes pour favoriser la perception des arômes du vin.
Pour sentir le vin, la plus connue est de faire tourner le vin dans le verre avant de le humer, ce qui oxygène le vin et intensifie son bouquet.
Après avoir utilisé votre nez pour sentir votre vin français, attaquez-le ! Cela signifie que le vin doit d’abord entrer en contact avec la langue, après quoi vous pourrez le « mâcher », c’est-à-dire le faire passer entre vos dents, contre vos joues, sur votre palais, pour apprécier tant que possible ses arômes.
Avalez enfin votre vin, et évaluez sa persistance en bouche.C’est grâce à celle-ci, mesurée en secondes, que l’on peut dire du vin qu’il est court ou long en bouche.
Cela sera sans doute ardu pour vos premiers vins, mais vous y arriverez sans nul doute petit à petit : essayez de déterminer quels sont ses arômes. Est-il fort en tanins ? Fruité ? Court en bouche ?

Les différents types d’arômes : primaires, secondaires et tertiaires, pour mieux apprécier le vin

Les plus entraînés d’entre nous pourront même reconnaître les différents arômes du vin, primaires ou secondaires et tertiaires :

  • Les arômes primaires (issus du cépage) et secondaires (issus de la vinification) sont déjà présents dans le raisin. Ils sont fruités, floraux, herbeux ou végétaux. Par exemple, on peut retrouver des arômes de fraise, de genévrier, de poivre, de réglisse, de miel, d’olive, de cannelle, etc.
  • Les arômes tertiaires sont les arômes issus du vieillissement du vin en fûts et en bouteilles. Cela permet de complexifier l’arôme d’un vin, lequel gagne en bouquet et en noblesse. Ils correspondent par exemple aux arômes café, bois de chêne, vanille, ou même le fameux bouchon !

Comment déguster un vin blanc et un vin rouge ? Les règles pour l’apprécier au maximum

Il y a aussi d’autres choses à respecter en dehors du moment où vous êtes en contact avec le vin.

  1. Respectez l’ordre des vins. Si vous vous lancez dans une série de vins différents, commencez par les vins les plus légers d’abord. En effet, les vins sucrés auront tendance à saturer vos papilles, ce qui gâchera l’arôme des vins suivants.
  2. Associez vos vins avec vos mets. Si vous mangez en même temps que vous goûtez votre vin, préférez a minima du vin blanc sec avec vos entrées de poissons et de légumes, du vin blanc de type Chardonnay avec vos viandes blanches, poissons grillés ou fruits de mer, et du vin rouge avec vos viandes, rôtis et abats.
  3. Servez le vin à la bonne température. Pour être apprécié, le vin doit être servi à la bonne température. C'est pourquoi les refroidisseurs à vin bi-zone de la série 7 de Haier Wine Bank 50 possèdent deux zones de température distinctes, ce qui vous permet de conserver les différentes bouteilles à la température idéale.
  4. Pour finir, tenez bien votre verre à vin ! Tenez-le entre deux doigts par la base, ou par le pied. Evitez à tout prix de mettre la main autour de la partie contenant le vin, auquel cas vous risqueriez de le réchauffer, ce qui peut altérer son goût.